Les livres à lire pour se confiner confortablement

Livres à lire

Cette période de confinement nous laisse (parfois) un peu plus de temps. Ou du moins, nous réorganisons nos habitudes, les journées passent, le soleil est là (parfois). Alors on a eu envie de vous proposer quelques livres pour accompagner ce temps entre parenthèses.

Pour commencer, un peu de fiction

L’Héritage Davenall, de Robert Goddard

Angleterre, 1882. L’héritier des Davenall a disparu depuis plusieurs années, laissant son plus jeune frère prendre les rênes de la succession, et sa belle fiancée se marier à un autre.
Ce jour-là, tout bascule. Un homme prétendant être le fameux James Davenall se présente à cette famille en deuil. Seule son ex-fiancée le reconnaît, étrangement le reste de la famille lui assène le titre d’escroc.
Pourquoi James Davenall a-t-il disparu des années auparavant? Quels sont les lourds secrets qui conduisent à l’impensable?

Comme d’habitude, Robert Goddart manie la plume avec finesse, créant une intrigue subtile et addictive !

Un peu, beaucoup, à la folie, de Liane Moriarty

L’auteur de Petits secrets, grands mensonges remet le couvert ! Et c’est le cas de le dire, puisque tout commence lors d’un innocent barbecue entre voisins. Que s’est-il passé lors de cette soirée arrosée, pour que quelques jours plus tard, l’un d’entre eux soit retrouvé mort, et que les autres se fuient comme la peste?
Petits Secrets et grands mensonges a inspiré la série Big Little Lies. Si vous ne l’avez pas encore vue, c’est le moment ! Un casting dingue (Nicole Kidman, Meryl Streep, Reese Whiterspoon, rien que ça !) pour deux saisons addictives.
Dans cet opus, l’auteur décortique à nouveau les relations humaines, leur hypocrisie sous-jacente, toutes ces lignes de vie que l’on manipule. Si votre voisin vous insupporte en cette période de confinement, c’est la lecture parfaite !

C’est le coeur qui lâche en dernier, de Margaret Atwood

Margaret Atwood avait déjà impacté nos esprits avec « La Servante écarlate ». C’est partie remise avec cet ouvrage, qui ne lâche rien au premier et interroge à nouveau les principes mêmes de notre société.
Stan et Charmaine ont tout du couple parfait. Amoureux fous, jeunes, beaux, ils incarnent l’idéal américain. Et lorsque les Etats-Unis plongent dans la crise économique, ils coulent également, vivant dans leur voiture, accumulant les petits boulots. Evidemment, le torchon brûle entre eux, ça les réchauffe un peu le soir, lorsqu’ils n’ont plus assez d’essence pour faire tourner le chauffage de leur voiture.

Alors quand on leur propose d’intégrer un programme pilote qui satisfera à tous leurs besoins matériels, pourquoi se poseraient-ils la moindre question? D’autant plus que celui-ci a également une vocation sociale importante : la réinsertion des criminels.

Entre robots sexuels, amour romantique et Elvis de pacotille, elle se rit de nos travers, bienveillante jusque dans le sarcasme. C’est le coeur qui lâche en dernier est la chronique acide et sans dentelle de ce qui crée nos groupes sociaux : l’appartenance, l’apparence, la morale.

Avec les enfants

Et oui, qui dit confinement, dit enfants à la maison, pour la plupart ! La lecture peut être un moment privilégié, et ouvrir l’imaginaire de l’enfant. On a choisi deux classiques !

Devine combien je t’aime, de Sam McBratney et Anita Jeram

Un livre tout doux pour le soir, une dernière histoire qui se termine par un « Je t’aime jusqu’à la lune » murmuré au creux de l’oreille.

Des illustrations aux couleurs tendres, et une histoire courte qui sera parfaitement adaptée aux plus petits !

La couleur des émotions, de Anna Llenas

Mettre des mots sur les émotions qu’ils ressentent n’est pas toujours évident pour les enfants. Surtout si elles sont fortes!

Alors ce joli livre leur propose de mettre des mots, mais aussi des couleurs pour les identifier, pour les gérer et les partager.

En format pop up, c’est une vraie merveille !

Et professionnellement ?

La 8e habitude, de Stephen Covey

Après le succès de son ouvrage « Les sept habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent« , Stephen Covay nous revient avec cet ouvrage. Axé sur le leadership et les paradigmes nécessaires pour guider ses équipes, il met également l’accent sur la capacité à s’affirmer. Inspirer l’autre, l’amener là ou il souhaite aller, dans le respect et l’autonomie est également une partie importante du leadership, finement expliquée dans ce livre.

Et vous, vous lisez quoi?

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *