Gérer son temps, l’impossible Graal. Quoique…

Gestion du temps

Dans ma vie d’entrepreneuse, mais également entre amis, collaborateurs ou confrères, le challenge de la gestion du temps revient très souvent. Il nous échappe, nous fait courir, nous stresse. Et la plupart du temps, nous en manquons. Bien souvent, la procrastination se joint à la fête.

Avalez le crapaud / Brian Tracy

Je me suis donc lancée dans la lecture des 21 conseils pour éviter la procrastination, repris dans l’ouvrage « Avalez le crapaud », de Brian Tracy
Il est temps maintenant de mettre la théorie en pratique, afin de voir si tout cela fonctionne !

Chaque semaine, je vais appliquer une des 21 leçons, en tirer les différents enseignements, et évidemment je partagerai tout ça avec vous.

Règle n°1 : Mettez la table

Avalez le crapaud, Brian Tracy

Le but de cette première étape est de déterminer exactement quels sont nos objectifs. Rien d’innovant dans cette étape, mais le rappel est bienvenu.

Brian Tracy souligne l’importance de les écrire sur papier, ce à quoi j’adhère totalement. D’un point de vue neurologique, le fait d’écrire « inscrit » les informations de façon plus pregnante dans notre cerveau.

Cette première phase se fait en 7 étapes :

  1. Déterminez exactement quels sont vos objectifs
  2. Prenez-en note
  3. Fixez une échéance à chacun de vos buts
  4. Dressez la liste de tout ce qui vous vient à l’esprit et que vous devrez réaliser pour atteindre chacun de ces objectifs
  5. A partir de cette liste, faites un plan d’action
  6. Exécutez votre plan immédiatement
  7. Prenez la résolution de réaliser chaque jour une action qui vous rapproche de l’atteinte de votre objectif.

En ce début d’année, prendre le temps de coucher sur papier mes objectifs pour 2019 m’a donné un bon coup de fouet. Encore une fois, rien de neuf, mais toute la différence réside dans la mise en application !

Règle n°2 : Planifiez chaque journée

Avalez le crapaud, Brian Tracy

C’est à dire dresser chaque soir la liste des choses à faire le lendemain. Afin d’optimiser au maximum l’efficacité et ne rien oublier, Brian Tracy recommande de travailler à partir de plusieurs listes :

  • Une liste maîtresse, qui reprend toutes les actions à accomplir dans un avenir indéterminé. Pour ma part, j’y ai noté tous les projets de l’année, les choses que je devrai faire sans trop savoir quand pour l’instant, les idées. Par exemple, lancer un programme d’e-learning, me renseigner sur tel ou tel sujet.
  • Une liste mensuelle : dressée à la fin du mois pour le mois suivant, elle reprend tout ce qui doit être accompli durant cette période. Dedans, j’y ai intégré des éléments d’action de la liste maîtresse, afin de faire avancer chaque projet.
  • Une liste hebdomadaire : en fin de semaine, je prends le temps de lister tout ce que je vais faire la semaine suivante. Evidemment, il s’agit de la déclinaison de la liste mensuelle en semaines. Cela me permet également de visualiser ma charge de travail pour la semaine à venir.
  • Une liste quotidienne : en fin de journée, je prends le temps de faire ma to-do list pour le lendemain. Cette to-do list est composée d’éléments de la liste hebdomadaire, mais aussi de tout ce qui me vient à l’esprit durant la journée. Cela me permet de « vider mon cerveau », et d’être certaine que tout ce à quoi je pense se matérialise sur une liste et sera porté à mon attention au moment opportun.

Chacune de ces listes est priorisée en fonction de l’importance des objectifs, en termes d’urgence ou de priorité.

Résultat des courses : le fait d’avoir réfléchi sur papier m’a permis de clarifier mes objectifs, de rationnaliser le temps que je souhaite leur accorder, et de ne plus me sentir dépassée par le temps.

Utilisant l’agenda Moleskine Pro (et oui, cette année je suis repassée au papier !), j’y trouve toutes les pages nécessaires : les goals de l’année, dont je me sers comme liste maîtresse, et chaque mois commence par une page « Monthly Projects » avec les dates d’échéance pour chaque objectifs. J’y note les actions que je dois réaliser sur le mois en cours, cela me permet aussi de planifier les mois suivants. Ensuite, chaque semaine est suivie d’une page de notes, d’une demi-page dédiée aux projets hebdomadaires et d’une demi-page de to-do list. Sur celle-ci, je note simplement chaque tâche en commençant par la date du jour auquel elle doit être effectuée. Cela me donne ma to-do list quotidienne.

Et pour l’instant, cela fonctionne plutôt bien. La preuve ? Je suis en train d’écrire cet article !

La suite dans le prochain article !

A très bientôt !

2 commentaires sur “Gérer son temps, l’impossible Graal. Quoique…”

  1. Retour de ping : Gérer son temps, l'impossible Graal #2 - Home Made Company | Home Made Company

  2. Retour de ping : Gérer son temps, l'impossible Graal #3 - Home Made Company | Home Made Company

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *