Gérer son temps #6 La règle de trois

  • 11 juillet 2019
  • Business
  • 0 Comments

Mais que vient faire la règle de trois dans un article sur la gestion du temps? Il s’agit en fait d’une des formules choc de Brian Tracy, à mettre en application le plus rapidement possible.

Dans son ouvrage Avalez le crapaud, Brian Tracy enfonce quelques portes ouvertes, se répète souvent, mais il a le sens de la formule choc qui mène à la réflexion. Selon lui, trois de nos tâches équivalent à 90% de notre valeur ajoutée professionnelle. Et bine évidemment, on leur accorde toujours trop peu de temps.

La liste de toutes nos tâches

Prenez quelques instants pour faire la liste de toutes les tâches professionnelles que vous accomplissez durant une semaine ou un mois. Vous allez voir, cela se fait assez vite, mais surtout la liste s’allonge rapidement ! Pour ma part, je liste 18 tâches différentes, avec par exemple, le traitement des mails, la rédaction d’offres, la mise à jour du site et supports digitaux (en ce y compris les articles et newsletters), l’administratif, la création de nouveaux projets de formation, …

Et si dans toutes ces tâches, seules trois créaient 90% de valeur? (Pareto, si tu m’entends, on n’est pas loin… !)

Règle n°8 : Appliquez la règle de trois

Avalez le crapaud, Brian Tracy

Les trois tâches primordiales

Regardez attentivement cette liste. Oui oui, dans le blanc des yeux !
Si vous ne pouviez faire qu’une seule des tâches de cette liste durant toute une journée, laquelle apporterait le plus de valeur à votre entreprise?

Ne réfléchissez pas trop, intrinsèquement, il y a des chances pour que vous connaissiez déjà la réponse adéquate. Laissez tomber tous les « Oui, mais… » qui viennent juste après : Oui mais je devrais faire d’abord celle-ci, oui mais si je fais celle-là d’abord, forcément le reste suit, oui mais si je ne fais pas ça, alors ma boîte ne fonctionnera pas,

Ensuite, répétez l’exercice : si vous ne pouviez faire qu’une seule autre tâche clé de cette liste, quelle serait la deuxième activité qui apporterait le plus de valeur à votre entreprise?
Encore une fois, pas trop de réflexion.

Et pour terminer, posez-vous la même question concernant la troisième tâche principale.

Une fois ces trois tâches déterminées, elles ont la priorité dans votre agenda

Ce ne sont pas forcément les plus drôles

Vous devriez maintenant avoir devant vous les trois tâches qui créent le plus de valeur pour votre entreprise.
Et malheureusement, ce ne sont pas toujours les plus agréables. Dans mon cas, la prospection arrive en premier, suivie de la création et mise à jour de supports digitaux, pour terminer par la création de nouveaux supports de formation.

Honnêtement, la prospection n’est pas la partie préférée de mon activité. Mais cette liste m’a amenée à réfléchir au point suivant : quelles sont les croyances que j’entretiens par rapport à la prospection, qu’est ce qui en fait une tâche pas spécialement agréable pour moi? Car finalement, cela m’amène à rencontrer énormément de personnes différentes, avec d’extraordinaires projets, et ainsi de suite.
Peut-être est-il temps de transformer cette croyance en quelque chose de plus positif?

Et le reste ?

Ok, et on fait quoi maintenant avec la quinzaine de tâches qui restent sur la liste?
Alors, drastiquement, on délègue, simplifie, donne en sous-traitance ou élimine.
A la tête de votre jeune entreprise, indépendant ou employé, on se retrouve alors aux prises avec le même questionnement. Combien ça va me coûter ? A qui pourrais-je déléguer, je ne vois personne? Sincèrement, qui d’autre que moi pourrait le faire? Comment pourrais-je renoncer à certaines rentrées d’agent qui me coûtent du temps?

En y allant étape par étape, il ne s’agit pas de faire tout en une fois. Sélectionnez une ou deux tâches que vous pouvez facilement déléguer, sous-traiter ou simplifier et allez-y ! Ce premier succès vous libèrera un peu plus de temps pour vos trois tâches primordiales, et vous mettra le pied à l’étrier pour élaguer les suivantes.

On en fait quoi, de ces listes?

A ce stade, si vous avez suivi tous les articles, vous vous retrouvez avec pas mal de listes de résultats clés, de domaines clés, d’objectifs, etc… sous la main. C’est pour moi un des pièges de la méthode de Brian Tracy, c’est que les fils s’emmêlent rapidement, et les objectifs s’accumulent.

Il est temps de prendre toutes vos listes, et de les comparer : quels sont les objectifs similaires, redondants, ou déjà obsolètes?
Je vous propose de fusionner vos listes : gardez vos trois tâches principales, ajoutez-y, sans redondance, les objectifs fixés dans vos domaines de résultats clés (si vous ne l’avez pas lu, l’article est ici ) . Et pour finir, classez-les par ordre de priorité, puis déclinez un plan d’action réaliste pour chacun d’entre eux.

Ca devrait déjà vous sembler plus ordonné, non?

Alors, quelles sont vos trois tâches clés?

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *